Étiquettes

,

1er mars

« Le principe le plus profond de la nature humaine
est le besoin impérieux d’être apprécié ».
William James
(philosophe et psychologue américain 1842 – 1910)

« Le raisonnement qui se trouve derrière a du sens.
Cette initiative, contrairement à la Saint Valentin,
la fête des secrétaires et la fête des mères et des pères,
n’est pas commercialement orientée,
donc tout le monde peut se permettre d’y participer.

La « journée mondiale des compliments »
répond tout simplement au besoin fondamental chez l’homme
de reconnaissance et d’appréciation.

Personne n’y gagne au sens commercial,
mais tout le monde y gagne sur le plan émotionnel.
Et c’est là que réside toute sa puissance. »

LA SUITE ICI

Pour davantage d’informations
et une vue d’ensemble des compliments

qui circulent dans le monde,
rendez-vous ICI