Le laurier rose…..

Étiquettes

, ,

Le laurier rose est un arbuste ornemental
qui fleurit durant près de 6 mois
si les conditions de culture lui conviennent.
Frileux, il devra être hiverné
dans les régions les moins privilégiées,
c’est pourquoi une culture en bac lui convient bien.

Son feuillage vert foncé et allongé est persistant.
Les fleurs simples ou doubles
s’épanouissent en été, de juin à octobre.

clic pour agrandir

Son langage si vous en offrez un :
vie éternelle, ou joie,

le laurier rose est une des plantes
les plus dangereuses de nos régions,
dont toutes les parties sont toxiques.
L’ingestion d’une simple feuille
peut s’avérer mortelle pour un adulte,
en raison des troubles cardiaques souvent provoqués.

Un savon utile !

Étiquettes

, , ,

Une drôle de rencontre sur le marché de Montdidier,
jeudi 25 mai.

Une quinzaine de militants de la France Insoumise
apostrophe les promeneurs, en distribuant leurs tracts…

 » Un peu de lecture avec vos courses ?
Et voici une savonnette, pour nettoyer la politique.  »

savon2

Certains badauds sont surpris, amusés, intéressés,.
En retour, ils reçoivent force explications
sur le programme défendu par le candidat.

« les savonnettes sont trop petites
pour venir à bout de tout ce qu’il y a à nettoyer ».

10 000 savonnetttes à écouler !
De quoi de bien se laver les mains !

SOURCE

J’ai la cosse !

Étiquettes

,

pois

La saison des petits pois est revenue !
Avant de les faire sauter avec des petits lardons,
il faut les écosser !
Quelle patience ! J’ai la cosse !

C’est une expression française récente puisqu’elle ne remonte
qu’au début du XXème siècle …
et qui viendrait directement du dictionnaire argot.
Pourtant une question se pose !
quel lien existe entre une cosse et la paresse ?

Pour certains,
cosse viendrait de cossard
qui se définit comme étant un paresseux invétéré
prêt à tout pour ne rien faire.

Pour d’autres, l’expression viendrait plutôt
du patois normand moderne
où l’adjectif cossu est synonyme d’abattu ou de fatigué.

Il y a longtemps que je n’ai pas entendu et employé ces mots !

Et bien, aujourd’hui,
J’ai la flemme !

j’ai la cosse !

Je veux des mots….

Je veux des mots
De jolis mots
Sans signe de maux….

Je veux pas de fleurs
Ça sent souvent bon….
Mais c’est périssable …. les fleurs…
Et je ne veux pas de bonbons !

Le chocolat noir ou blanc ?
C’est souvent craquant …
Mais fragiles sont mes dents !
Alors le faut fondant !

Je veux des mots
Qui font fondre…
De jolis mots…..
Sans maux sombres….

Quelques mots…
Plein de Bonheur…
Sans virgule, sans heurt,
Sans interrogation ,
Que des exclamations !

Je veux des mots
De jolis mots…
Sans maux !

@monett
22/05/2017

Le sourire du lundi….

Étiquettes

Un escargot voit passer une limace…. Il dit à son copain : « c’est  malheureux cette crise du logement ! »

Bien que bien pourvus.. ..Et lentement (!)  Ils vont se dissimuler  à  l’intérieur d’un ordinateur. … L’un dit : « On est bien ici ! »….

L’autre répond  : « Sauf  si quelqu’un  introduit  une disquette ! »

EH bien voilà !  C’est  pour ça  que mon ordinateur est en panne !

Pourtant, je me creuse la tête. .. rien mis de ce genre !

Qui a mis une disquette ???

Me servir de cette tablette ! J’en bave  ! ! !

😁😂😂😂🐌🐌🐌🐌

 

 

 

 

 

Chèvrefeuille. …

Étiquettes

,

Le chèvrefeuille  est une plante grimpante qui embellit souvent les façades  des maisons.

C’est  aussi un symbole ď’Amour.

D’après  la légende Tristan aurait écrit  un message à Iseult gravé sur une branche de  chèvrefeuille signifiant par ce geste leur inséparable  amour.

Dans  le langage des fleurs, le chèvrefeuille  signifie : loyauté. … attachement  éternel. …. liens profonds…. grand dévouement  !

Dans  certains pays, apporter un bouquet de cette  plante dans  la maison annonce  un mariage dans l’année. … En Écosse  on en plantait autour des étables  pour que les lianes protègent  le bétail  contre les sorcières  ! ! 

20170518_140004-2

Coeurs de femmes….

C’est  parti avec la tablette ! Je ne résiste pas !  😃

 »  les coeurs des femmes sont comme  ces petits meubles à secret  plein de tiroirs  emboîtés  les uns dans les autres. »

 

Gustave Flaubert.

XMadame_de_Pompadour_by_François_Boucherkk’

                          Madame de Pompadour,