Le sourire du lundi

Mots-clefs

, , ,

Dernière semaine d’Octobre…
Et c’est lundi !

Et pendant ce temps là…

Dans le monde des affaires …

affaire
VIA

Publicités

Pour le couple présidentiel

Mots-clefs

, , , ,

Des chaussettes pour Monsieur le Président…

index

« Je te découvre:
nous sommes deux chaussettes:
moi- noire, toi- trouée;
moi- supra élastique;
toi- réaliste.

Dans le tendon
chacun d’entre nous
avons une illusion:
moi- un pied;
toi- la paire… »

Viorel ZEGHERU

Des bas pour Madame La Première Dame….

Des hauts et des bas,
des bas et des hauts,
des bas en haut,
des bas en bas : vaste débat …
Pierre Dupuis

chaussette
Via : Le Journal de Saône et Loire

  Il n’est pas bon d’avoir trop longtemps
le moral dans les chaussettes,
ne serait-ce que pour les odeurs.
Marc Escayrol

“Chacun voit midi à sa porte…
et les trous dans les chaussettes du voisin.”
Pierre Perret

“J’ai su que j’étais devenu une star
le jour où j’ai vu des gens bizarres
récupérer mes vieilles chaussettes.”
George Clooney

“S’il n’y a pas de trou dans tes chaussettes,
tu ne peux pas les mettre.”
Pierre Legaré

Paris Jadis

Mots-clefs

, , , ,

Chanson de générique du film « Les Enfants Gâtés »

de Bertrand Tavernier, interprétée par Jean Rochefort

et Jean-Pierre Marielle.

Paroles : Jean-Roger Caussimon

« Dans l’Paris des républiques 
L’accordéon nostalgique a semé bien des musiques 
Dont il reste des échos 
Dans nos cœurs y’a des rengaines 
Dont les rimes incertaines 
Se prenaient pour du Verlaine du Bruant ou du Carco 
Le chanteur des rues qui brame 
« A vot’ » bon cœur, Messieurs-Dames ! 
Paris s’ra toujours Paname 
Et tout ça n’vaut pas l’amour ! « 

Le sourire du lundi

Mots-clefs

, ,

Voici l’histoire de Marguerite, la petite Fleur.

Marguerite était très timide.
Elle était jonquille, mais elle était très timide.
Elle perdait vite les pétales.
En plus elle était très malade.

Elle décida d’aller voir un médecin pour fleurs
et elle se rendit chez le Dr Bouquet,

Corolle Bouquet.

– Bonsoir Docteur.

– Bonsoir Marguerite. Alors que se pistil ma petite Marguerite ?

– J’ai fait des bêtises docteur.

– Vase ? Je vous demande chardon ? Quel genre de bêtises ?

– Je me suis myo-sottises !

– Ce n’est pas grave Marguerite, c’est de ton âge.
Toutes les petites fleurs font des sottises!

– Ce n’est pas tout, docteur!

– Aaah bon ?

– Non, je suis amoureuse de Fanfan la Tulipe
et ça me donne des végétations
et puis, quand je mange, j’ai du mal à Azalée !
et j’ai les oreilles qui bourgeonnent.

– Aaaah, ça c’est plus grave.Je vais devoir t’opérer.
Quelle heure est-il ?

– Sécateur docteur.

– Déjà. Opérons vite !

Hélas, l’opération rata.
Marguerite fut paralysée dans la fleur de l’âge
et elle resta plantée là ! comme un légume.

Elle alla porter plante au commissariat.
Chez les flicus.
Mais personne ne voulait l’écouter.
On lui répétait sans cesse :

« Aaaah mais mademoiselle, il faut accepter les conséquences :
cette opération a été réalisée à fleuristes et périls. »

Marguerite était très très malheureuse.
Elle tenta même de mettre fin à ses jours.
Il lui restait pourtant une toute dernière chance: une greffe.

Ce fut le docteur Bouquet qui réalisa l’opération
et cette dernière réussit parfaitement.

Marguerite était guérie.
Elle redevint pollen de vie,
elle put recommencer à jouer à cache-cache-pot
et se maria avec Chris (Chris Anthème)
qu’on croyait homo mais qui était terreau
et elle devint graine d’Angleterre.
Car Chris Anthème était engrais.

Marguerite fut heureuse pour des siècles et des cyclamens.

On peut dire qu’elle a eu du pot !