Étiquettes

, ,

Le Québec d’autrefois – (1962) 
JACK MONOLOY – (Paroles et musique: Gilles Vigneault)

Jack Monoloy aimait une blanche
Jack Monoloy était Indien
Il la voyait tous les dimanches
Mais les parents n’en savaient rien.

REFRAIN:
Tous les bouleaux de la rivière Mingan
Tous les bouleaux s’en rappellent
La Mariouche elle était belle
Jack Monoloy était fringant.
«Jack Jack Jack Jack»
Disaient les canards, les perdrix et les sarcelles
«Monoloy» disait le vent
La Mariouche est pour un blanc.

Avait écrit au couteau de chasse
Le nom de sa belle sur les bouleaux
Un jour, on a suivi leur trace
On les a vus au bord de l’eau

REFRAIN:
Tous les bouleaux de la rivière Mingan
Tous les bouleaux s’en rappellent
La Mariouche elle était belle
Jack Monoloy était fringant.
«Jack Jack Jack Jack»
Disaient les canards, les perdrix et les sarcelles
«Monoloy» disait le vent
La Mariouche est pour un blanc.

Jack Monoloy est à sa peine.
La Mariouche est au couvent.
Et la rivière coule à peine
Un peu plus lentement qu’avant.

REFRAIN:
Tous les bouleaux de la rivière Mingan
Tous les bouleaux s’en rappellent
La Mariouche elle était belle
Jack Monoloy était fringant.
«Jack Jack Jack Jack»
Disaient les canards, les perdrix et les sarcelles
«Monoloy» disait le vent
La Mariouche est pour un blanc.

Jack Monoloy, Dieu ait son âme
En plein soleil dimanche matin
En canot blanc du haut de la dam
Il a sauté dans son destin.

REFRAIN:
Tous les bouleaux de la rivière Mingan
Tous les bouleaux ont mémoire
Et leur écorce est toute noire
Depuis que Monoloy a sacré le camp.
«Jack Jack Jack Jack»
Disaient les canards, les perdrix et les sarcelles
«Monoloy» disait le vent
La Mariouche est pour un blanc.

La Mariouche est au village
Jack Monoloy est au fond de l’eau
À voir flotter sur les nuages
Et les canots et les billots.

REFRAIN:
Tous les bouleaux de la rivière Mingan
Tous les bouleaux s’en rappellent
La Mariouche elle était belle
Jack Monoloy était fringant.
«Jack Jack Jack Jack»
Disaient les canards, les perdrix et les sarcelles
«Monoloy» disait le vent
La Mariouche est pour un blanc.