« Depuis un an et demi,

les amoureux du football napolitain étaient
gâtés.

Moyennant un « arrangement », une nuit de noce dans le stade,

dans les vestiaires, la communion ou le baptême d’un enfant,

était envisageable.

C’est ce que relate le site internet suisse du Matin.

Les employés avaient même établi une grille des tarifs

qui allait d’une cinquantaine d’euros pour une photo souvenir dans le stade

au tarif d’un hôtel quatre étoiles pour  une nuit d’amour

à côté d’un but ou dans les vestiaires des joueurs.

C’est une conseillère municipale qui a découvert

par hasard le pot aux roses

et les cinquante employés touchés par l’affaire

ont été relevés de leurs fonctions.

Reste que la mairie napolitaine songe à reprendre et développer l’idée…. »

Via

http://www.leprogres.fr/

Publicités