Étiquettes

, , ,

Boris Vian (clic)

Image associée

 

POEME : 1944 – Boris Vian.

Image associée

« Or, tout était truqué. Du plâtre en la farine
Dans le sel de la terre, et dans le pain, de tout.
Du poison dans le vin, puis, pour couper la toux
Des pastilles de miel en pure saccharine.

De vieux pneus en lambeaux tassés dans des terrines
Deviennent tripes. Mais les restaurants surtout
Avec des bas morceaux font des plats de haut goût
Dont le prix approche le goût, on le devine.

Seul de tous, mon boucher garde l’honnêteté
D’offrir, sur un étal galamment apprêté,
De vraie viande. J’y cours, je souris à sa bonne.

Donne mes cartes, en lorgnant son frais minois,
Et le traite remplit – que Satan lui pardonne –
Mon sac de fausse côte et de gîte à la noix…. »

Publicités