Étiquettes

, , , ,

Paul Verlaine   (CLIC)

Résultat de recherche d'images pour

« Sur ce, très chère, adieu. Car voilà trop causer,
Et le temps que l’on perd à lire une missive
N’aura jamais valu la peine qu’on l’écrive. »

Paul Verlaine, Fêtes galantes,
1869

 

Publicités