Étiquettes

, ,

« Voici les coings tout veloutés,
Mais dans leur coeur, quelle âcreté !
Ils ne sauront nous contenter
Que si je les torture. »
Lucienne Desnoues

Le coing, un fruit laissé un peu de côté…
qui devient rare… et pourtant !

voici un « BONBON » fait maison !

2

2 kg de coings
1 kg de sucre en poudre
1 bâton de vanille ou 1 sachet de sucre vanillé

Dans un grand fait-tout, mettez 2 litres d’eau à bouillir.
Pendant ce temps, coupez les coings en quartiers,
épépinez-les rapidement
et plongez-les au fur et à mesure dans l’eau bouillante.
La rapidité de cette opération permet aux coings de rester blancs.

Les coings sont cuits au bout de 30 minutes environ.
Egouttez-les.

Gardez seulement 4 verres de bouillon dans lequel ils ont cuit.
Passez les coings au moulin à légumes.
Remettez dans le fait-tout les 4 verres prélevés dans l’eau de cuisson,
la vanille
et la purée de coings mélangée au sucre.

Dès que la préparation bout très fort,
retirez du feu
(la cuisson doit être courte pour que la pâte de fruits soit transparente).
Humectez légèrement d’eau froide des plats creux ou des moules.

Remplissez chaque plat d’une couche de pâte, épaisse de 2 cm environ.

Laissez refroidir et démoulez 2 jours après sur du papier sulfurisé

1

découpez… selon votre fantaisie….
et saupoudrez de sucre cristallisé.

4

je les garde dans une boite hermétique
les secouant et les aérant de temps en temps.

ET EN SURVEILLANT LES GOURMANDS !!!

Publicités