Étiquettes

, , ,

« On les appelle « bourgeois-bohême »
Ou bien « Bobos » pour les intimes…
Dans les chansons d’Vincent Delerm
On les retrouve à chaque rime…

Ils sont une nouvelle classe
Après les bourges et les prolos… »

 


REFLEXION :

Il vaut mieux être un « bobo » qu’une plaie !

Publicités