Étiquettes

, ,

Va1H2fe - Copie
Le croissant de lune
A disparu depuis longtemps…
Pinpin se leva…
Chercha ses chaussons
Brandit la baguette…

Ce n’était pas un bâtard !
Il croqua le crouton,
Dur et croustillant
Devant son a-mie friand-e de mie
Et boulangère à ses heures…

Il n’en laissa pas une miette !
La brioche ne lui faisait pas peur !
Ce n’était pourtant pas une ficelle !
Mais pour lui, il y a quelque temps
Cela n’avait pas été du tout cuit…

Roulé dans la farine par quelques mitrons
Il avait mangé son pain dur
Et même du pain perdu…..
Longtemps dans le pétrin
Il avait donc souvent les boules
Et hésitait même à se garer en épis !

Soudain, il se souvint de son a-mie
Toujours au four et au moulin.
Il lui tendit un pain au chocolat…
Dans sa boutique elle se faisait du blé
Avec les galettes… et les bugnes…
Ses couronnes et ses miches…

Tout allait croissant !

En plus elle était mi-mi !

Avec elle il aurait toujours un casse-croute
Et des miches bien dorées
Pour une bouchée de pain !

Ma « fouée »il devrait se mettre au boulot !

A lui la gâche normande
Peut-être la fougasse
La pissaladière… miam…
Sûrement pas de biscotte…

Il faut qu’il réfléchisse…
Ca ne mange pas de pain !

@monett – 13/02/2018

 

Publicités