Étiquettes

, ,

« Marius et Olive » est un couple de personnages
de la culture populaire provençale, sujets de plaisanteries.

Ce sont deux personnages typiques de Marseille.
deux copains inséparables et joyeux
Piliers de bars…et pêcheurs à leurs heures

Ce ne sont pas des menteurs !
A Marseille, on ne ment pas :
on exagère un peu…….

OOOOOOOOOOOO

« Une nuit où ils sont à la pêche,
Marius et Olive sont malmenés par une tempête
devant le vieux port, et ils se demandent
s’ils vont arriver à y revenir s’y mettre à l’abri !
Sentant grandir leur impuissance et approcher leur dernière heure,
ils ne leur reste plus qu’à implorer la Bonne-Mère
qu’elle veuille bien les sortir de ce … mauvais pas.

« – Marius, si on s’en sort,
on monte tous les deux l’escalier de la Bonne-Mère
avec des pois chiches
dans les chaussures !

– D’accord ! »

A Marseille, la Bonne-Mère est une statue de la Vierge Marie,
sur une hauteur de la ville,
et elle est vue de tout Marseille,
enfin de plusieurs quartiers de Marseille,
notamment du Vieux Port.

On accède au pied de la statue par un long escalier.

On lui attribue le pouvoir de protéger
les marins qui sont à terre

et ceux qui sont en mer ils se dé…brouillent !

Mais cette fois-là, il semblerait que son efficacité
se soit étendue aussi à nos deux marins
qui n’étaient pas trop loin du Vieux Port,
puisque éreintés mais sauvés,
nos deux comparses arrivent enfin à entrer dans le port.

Le jour dit, Marius et Olive
se retrouvent au pied de l’escalier
et mettent des pois chiches dans leurs chaussures.

Chaque fois qu’Olive pose le pied sur une marche,
il ne peut retenir un « Ouille ! », un « Aïe ! »,
ou un « Ah ! Bonne Mère ! Ce que j’ai mal ! ».

Mais Marius lui de son côté ne dit rien. Olive s’inquiète :

« – Tu n’as pas mis de pois chiches dans tes chaussures, toi ?

– Mais si !

– Et alors, tu n’as pas mal ?

– Ben non !

– Comment des pois chiches ne peuvent pas te faire mal
dans tes chaussures ? s’étonne Olive.

– Parce que je les ai fait cuire ! »

Publicités