Auprès de mon âne,
Je vivais heureux,
J’aurais jamais dû m’éloigner de mon âne…
Auprès de mon âne,
Je vivais heureux,
J’aurais jamais dû le quitter des yeux…

Merci à :
Georges Brassens

ane
clic pour agrandir !

Publicités