Étiquettes

, , , ,

Dans la vaste campagne, il est une maison
Qui depuis bien longtemps, ne voit plus les saisons.
Ses volets sont fermés, et le souffle du vent
A balayé toute âme, qui vivait là, avant.

Seul au coin de la porte, l’ancien lierre a grandi,
S’accrochant avec force, à la pierre qu’il fendit.
Le long du vieux mur gris, il grimpait vaillamment,
Égayant cet endroit, le rendant accueillant.

Un jour, baguenaudant sur un petit chemin,
Un passant s’attarda, à regarder ce lieu,
Qui séduisit son coeur, et plut tant à ses yeux,
Qu’il choisit d’y vivre, tôt, dès le lendemain.

Depuis ce temps béni, les volets sont rouverts,
La vieille porte en bois, n’a plus aucune chaîne,
Le lierre s’est étoffé, le gazon est bien vert,
Et la vie a repris, au jardin près du chêne.

Paul Stendhal

Clic pour agrandir la photo

porte