Étiquettes

, ,

Dix poubelles londoniennes, composées d’écrans diffusant des publicités
ou certains contenus comme les derniers bulletins météorologiques,
étaient dotées d’un système Wi-Fi
permettant de collecter des données
de tous les utilisateurs de smartphones passant à proximité.
Ces données livraient un aperçu des déplacements des individus dans les rues
de Londres,
leurs habitudes de consommations…

Ainsi, comme le prend en exemple le site Quartz,
qui a révélé l’affaire, une poubelle installée dans un café
pouvait reconnaître les habitués et ainsi diffuser des publicités ciblées.
N’étaient concernés que les utilisateurs ayant des smartphones
dont le système Wi-Fi était actif.
Suffisant quand même pour que les poubelles connectées
collectent plus de 100 000 « adresses » d’utilisateurs.
Cependant, le fabricant des poubelles
se défend de toute collecte d’informations personnelles.
Devant le tollé provoqué, la mairie est intervenue
et a jugé la situation inacceptable.

Désormais, les poubelles n’auront pour seule fonction :  la collecte…
des déchets….

VIA