8e78bd23
« En général, quand le gouvernement s’intéresse aux ménages des Français,

il cible leur consommation.

Voilà qu’il s’invite aujourd’hui du côté privé : pour enrayer la hausse des divorces,

il propose de soumettre désormais les futurs mariés

à un « kit de préparation au mariage ».

Objectif : savoir dans quoi ils s’engagent juridiquement

lorsqu’ils se diront « oui », suivant l’adage « mieux vaut prévenir que guérir ».

Or, cette mesure, une de plus dans l’avant présidentielle,

pourrait bien sembler abusive.

Est-ce vraiment le rôle de l’Etat de se mêler de la vie conjugale des citoyens ?

Doit-on gérer un contrat de mariage comme un contrat commercial ?

Certes, bien connaître ses droits est toujours utile.

Reste que les divorces sont le plus souvent décidés par les femmes,

qui estiment que leurs maris ne font plus attention à elles

ou ne participent pas assez aux tâches domestiques.

Et ça, ça ne se trouve pas dans le contrat de mariage. »

SOURCE
http://bit.ly/zw0FCz

« En général, quand le gouvernement s’intéresse aux ménages des França …

Publicités