Avant de connaître la gloire avec Maguy,

Rosy Varte avait déjà derrière elle une immense carrière

débutée dans les années 40 dans les théâtres parisiens.

Ses premiers pas devant la caméra, elle les fait devant

celle d’Henri-Georges Clouzot, pour Manon.

Limitée pendant de nombreuses années à des seconds rôles

pour le cinéma et la télévision,

elle est dirigée tout de même par les plus grands :

Jean Renoir (French Cancan), François Truffaut (L’Amour en Fuite),

Henri Verneuil (Peur sur la ville) ou encore Claude Sautet (Garçon).
Elle excelle sur scène, du Théâtre national populaire (TNP)

à la Comédie française.

Elle achève sa carrière théâtrale en 1997 avec La Mamma,

d’André Roussin, au théâtre de la Madeleine.

Quant à sa dernière apparition sur les écrans, elle remonte à 2007.

Elle incarne alors la maman de Christophe Dechavanne

dans le téléfilm de TF1 Hubert et le chien.

Rosy Varte restera à jamais

pour des générations de téléspectateurs …..l’inoubliable Maguy !

Nevarte… « la rose » en arménien…..

L’historien Yves TERNON évoque le génocide

des Arméniens par les jeunes Turcs en 1915.
Rosy VARTE et Grégoire ASLAN : leur vie en France en tant qu’Arméniens.
Le maintien de la culture arménienne…..


Adieu M’ame Maguy !


Publicités