Mots-clefs

, , ,

La Gélinotte des armoises
est l’une des six espèces de gélinottes
qui se reproduisent au Canada
 
Au printemps, les coqs se rassemblent en un endroit dégagé
(appellé lek ou arène de danse) pour la parade.

Les mâles dressent verticalement leurs plumes caudales,
bombent leur poitrine et gonflent leurs poches jugulaires
rouges comme deux ballons.

Les mâles victorieux, après le tournoi
s’attribuent le plus grand nombre de poules.
Seulement environ 10 à 15% des mâles s’accouplent.

Les oiseaux affligés de poux broyeurs
ou du paludisme aviaire sont moins susceptibles d’être choisis
comme compagnons que les mâles en santé.

On estime que près de 50% de la mortalité
enregistrée chez les tétras est dûe à l’action des prédateurs
qui ne manquent  pas pas dans la prairie
surtout pendant la période de reproduction.

Les rapaces et les corneilles sont les principaux prédateurs
du tétras des armoises.
 
Mais il ne sont pas les seuls :
corbeaux, coyotes, blaireaux et écureuils terrestes
sont des grands dévoreurs d’oeufs
et unissent leurs actions pour dévaster les couvées.

La danse d’accouplement !
 
 
 
Publicités