Mots-clefs

“Sœur Internet”, est une nonne espagnole de 54 ans

 

aussi connue sous le nom de María Jesus Galan.

 

SOURCE

 
maria-jesus-galan.1298370607.JPG

 

Elle aurait péché par excès de Toile !

Son couvent de Tolède l’aurait expulsée car,

 

“selon des sources (…),

 

sa hiérarchie n’approuvait pas le fait qu’une religieuse acquière

 

une célébrité

 

grandissante sur Internet”

Cette soeur avait numérisé les ressources documentaires

 

de son monastère.

Plus récemment, elle avait obtenu une grande notoriété avec son profil

 

Facebook (plus de 10’000 amis sur son profil.)

C’est là qu’elle annonce son départ du couvent :

 

“Aujourd’hui, on m’a expulsée du monastère.”
Une version démentie par l’archevêché de Tolède.

L’abbesse du couvent aurait plutôt évoqué

“un transfert vers un autre monastère du même ordre”,

 

selon le quotidien El Mundo.

Quoi qu’il en soit,

 

les médias espagnols et étrangers se sont emparés de son histoire.

Sur Facebook, de nombreux internautes manifestent leur soutien

à Sœur Internet avec des messages polyglottes  :

“Don’t give up sister” ou “Bravo, ma sœur”, peut-on lire sur sa page de fans.

Sa cyberactivité a toutefois été réprouvée par ses consœurs:

elles lui ont  «rendu la vie impossible»  jusqu’à son éviction…..

Sœur Maria, établie à présent chez sa mère, dit vouloir commencer une nouvelle vie …
Elle  pense que le Web propose de très bonnes choses

 

pour le  travail, la culture  ou pour se distraire.

Soeur Internet va laisser le virtuel pour le réel….

et accomplir un de ses rêves : visiter Londres et  New-York.

 

 

topelement.jpg

Publicités