Mots-clefs

Attaquée de toutes parts – pour son accent, pour ses sorties contre le PS –

qualifiée d’ « accident industriel » par Eric Besson,

la candidate des écologistes a choisi de répondre par l’humour.

En effet après son clip sur les accents,

elle a choisi d’en appeler,

pour « booster » sa communication,

aux pouvoirs attendrissants des petits chats.

Une campagne visible sur son site et baptisée :

« L’abstention fait peur aux chatons ».

Si Eva Joly est donc assurée de faire le buzz avec ses lolcats citoyens,

reste à savoir si cela sera suffisant

pour que les sondages ronronnent de nouveau pour elle…

Source :

 SudOuest.fr

Publicités